24
nov.
2018
Ludwig Van Beethoven - Symphonie N° 5
Leipzig Gewandhaus
20:00 Augustusplatz 8 | 04109 Leipzig
2
7
Orchestre Symphonique Hongrois (HSO)
Orchestre Philharmonique de Chambre de Berlin
Michael Zukernik
Chef d'orchestre
Conductor, founder and artistic director of Philharmonisches Kammerorchester Berlin and Concert Media agency.
Artistes d\'orchestre
VOIR TOUS les artistes
George Cherkin
Pianiste
PHOTOGRAPHIE & LIVE-PROJECTION

La soirée musicale débutera par l'ouverture de l'opéra de Wolfgang Amadeus Mozart "Les Noces de Figaro", K. 492, et se poursuivra par le deuxième mouvement de la magnifique Suite n° 3 en ré majeur, connue sous le nom de "Aria", et composée par Johann Sebastian Bach entre 1717 et 1723. Les trompettes, hautbois et timbales resteront silencieux pendant que les cordes et la basse continue créeront une atmosphère étonnante de l’univers de l'esthétique baroque.

Le programme continuera avec les chefs d’œuvres de Ludwig van Beethoven "Sonate au clair de lune" et “Lettre à Elise" dans l’arrangement de George Cherkin pour piano et orchestre. Les biographes du compositeur ont tenté à plusieurs reprises de percer le mystère de savoir qui était réellement l’"Elise" mentionnée par Beethoven. En fait le nom "Elise" a été mal interprété. Le manuscrit de la pièce a été découvert longtemps après la mort du compositeur par le musicologue allemand Ludwig Nohl (1831-1885) dans une de ses maisons privées à Munich. Depuis cette époque, il se dit que Nohl aurait commis une erreur en déchiffrant le nom d’ "Elise" sur le manuscrit, en fait Beethoven l’aurait plutôt intitulé "Teresa".

La musique ensoleillée de Gioacchino Antonio Rossini se distinguera ensuite des classiques austro-allemands. Son ouverture de l'opéra "Le Barbier de Séville", qui n'a rien à envier aux autres chefs-d'œuvre du génie de Pesaro («La pie voleuse”, “L'échelle en soie”,” L'italienne en Algérie” ou “Cendrillon”), est pleine d'énergie, de gaieté indomptable et d'humour coquin.

Peu de temps avant la fin du programme, le pianiste Georgy Cherkin remontera sur scène et présentera au public sa transcription originale de la célèbre "Marche turque", K. 331 pour  piano et orchestre, de Wolfgang Amadeus Mozart.

Le concert se terminera par un "coup du destin" empathique de la Symphonie n° 5 en do mineur, Op. 67 de Ludwig van Beethoven. Le compositeur lui-même aimait souligner le début du premier mouvement, qui exprime l’idée fondamentale de son œuvre ("Donc le destin frappe à la porte"). Ce chef d’œuvre a été retravaillé de nombreuses fois. La Cinquième Symphonie est jouée quotidiennement dans le monde entier par une grande variété d'orchestres. Chacun des chefs d’orchestre y trouve inévitablement des couleurs fraîches et ouvre de nouveaux horizons à cette grande fresque orchestrale.

Emplacement
3
3
Leipzig Gewandhaus
ADRESSE
Augustusplatz 8 | 04109 Leipzig
NUMÉRO DE TÉLÉPHONE
Ticket Hotline: +49 341 19449